Ma maison

Publié le par Nathalie

Je m'invente un pays où vivent des soleils
Qui incendient les mers et consument les nuits,
Les grands soleils de feu, de bronze ou de vermeil,
Les grandes fleurs soleils, les grands soleils soucis,
Ce pays est un rêve où rêvent mes saisons
Et dans ce pays-là, j'ai bâti ma maison.

Ma maison est un bois, mais c'est presque un jardin
Qui danse au crépuscule, autour d'un feu qui chante,
Où les fleurs se mirent dans un lac sans tain
Et leurs images embaument aux brises frissonnantes.
Aussi folle que l'aube, aussi belle que l'ombre,
Dans cette maison-là, j'ai installé ma chambre.

Ma chambre est une église où je suis, à la fois
Si je hante un instant, ce monument étrange
Et le prêtre et le Dieu, et le doute, à la fois
Et l'amour et la femme, et le démon et l'ange.
Au ciel de mon église, brûle un soleil de nuit.
Dans cette chambre-là, j'y ai couché mon lit.

Mon lit est une arène où se mène un combat
Sans merci, sans repos, je repars, tu reviens,
Une arène où l'on meurt aussi souvent que ça
Mais où l'on vit, pourtant, sans penser à demain,
Où mes grandes fatigues chantent quand je m'endors.
Je sais que, dans ce lit, j'ai ma vie, j'ai ma mort.

Je m'invente un pays où vivent des soleils
Qui incendient les mers et consument les nuits,
Les grands soleils de feu, de bronze ou de vermeil,
Les grandes fleurs soleils, les grands soleils soucis.
Ce pays est un rêve où rêvent mes saisons
Et dans ce pays-là, j'ai bâti ta maison...

Barbara

Commenter cet article

Pauley 16/05/2006 00:54

Ce texte est magnifique, je ne suis pas adepte de Barbara, mais quand je lis les textes je me rend bien compte de son talent irréprochable. Merci de partager cela avec nous et de nous faire découvrir des textes que l'on aurait peut-être jamais lu ! Je parle en mon nom bien sûr ! Gros bisous Nat et à très vite.

lisa 15/05/2006 17:48

Bonsoir
j\\\'aime beaucoup Barbara
merci de ta visite
à bientôt

lisa 15/05/2006 17:48

Bonsoir
j'aime beaucoup Barbara
merci de ta visite
à bientôt

cocole 14/05/2006 15:00

c'est un trés beau texte, je l'aurais pensé d'une adolescentebon dimanche

Pascal 14/05/2006 13:25

Salut Nat
Chanteuse à texte ..romatique poetique , mais surtout inspirée ..j'aime beaucoup l'aigle noir ..
Bon dimanche
Bises
Gérard