Présentation

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Texte libre

 

Mon atelier d'écriture:

http://papierlibre.over-blog.net

Images aléatoires

  • promnade-au-bord-du-thiou-040.jpg
  • anniversaire-axel-plage-sevrier-037.jpg
  • mart_2.jpg
  • martine-028.jpg
  • promnade-au-bord-du-thiou-054.jpg

Recherche

Recommander

Concours

coup de coeur textes d'amis

Vendredi 24 novembre 5 24 /11 /Nov 10:24

J'aimerais vous faire part de quelques textes d'amis

rencontrés en atelier d'écriture.

C'est pourquoi aujourd'hui ,je crée une nouvelle catégorie

qui s'appelle " textes d' amis ".

Le premier est celui de Marc

qui dès sa première lecture m'a ébloui.Nat

 

Si tu n'existais pas

ma bien aimée

ma bien nommée,

Si tu n'étais

qu'ombre,

brume,

songe,

et rumeur,

je n'aurais de cesse

de modeler glaise et sable pour trouver ton visage,

buriner granit et tuf pour contempler ton corps,

soulever rocailles et pierrailles comme l'on relève

les jupes des filles.

Si tu n'étais

que conte,fabliau,

et chimère,

je ne renoncerais pas

à parcourir les sentes escarpées comme l'on se

promène sur les rivages de l'amour,

à dompter ruisseaux en rut pour que leurs cours im-

pétueux paisiblement me transportent.

Si tu n'étais point,

nous ne serions.

Marc

 

 

Par Nathalie - Publié dans : coup de coeur textes d'amis
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Vendredi 19 mai 5 19 /05 /Mai 13:04

 

La vie, parfois nous réserve, des moments magiques,

comme ce petit geste

à mon attention

qui vaut tous les cadeaux du monde.

Voici un poème-surprise que j'aie reçu dans ma boîte aux lettres,

il y a de cela quelques jours, d'une petite maman adorable,

elle se prénomme Nathalie,m'a touchée en plein coeur,

avec des mots simples, mais des mots justes,

des mots sincères et profondément généreux.

Merci.

Pour toi Nathalie

 

Nous nous sommes rencontrées

Par hasard

Dans une cour de récré

Grâce à nos deux garçonnets

 

 

 

Tu avançais tête haute

Lèvres pincées

Puis,sans un regard,un bonjour

Tu repartais.

Nous,les filles,nous nous

Sommes regardées,sceptiques

Mais nous n’avons pas bronché.

 

 

 

Puis au fil du temps

Des heures passées sur un banc,

nous ont rapproché.

 

 

 

Te souviens-tu de cette matinée

A travers nos vitres mouillées

Où les confidences pleuvaient

Et là,j’ai compris soudain

Ce regard lointain et

Cet air détaché.

 

 

 

Sombre chemin que celui

D’êtres humains

Ou choix d’un autre destin

Mais là,je ne peux que

M’effacer car

Nul n’a le droit de juger.

 

 

 

Maman autoritaire ou

Maman débonnaire

Femme soumise ou

Femme libérée

Amie fidèle ou incomprise

Mais écouter et respecter

Telle est ma devise

 

 

 

Alors tu resteras pour moi

Cette femme mystère

Avec ses joies et ses colères

 

 

 

Ce n’est pas du Baudelaire

Encore moins du Rimbaud

J’ai seulement joué avec les mots

Voilà pour toi

Ces quelques rimes

Les jours de déprime   Nathalie.L

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Nathalie - Publié dans : coup de coeur textes d'amis
Ecrire un commentaire - Voir les 15 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés